Poésie / Littérature / Photographie                                                            Catherine Ferrari

Poésie / Littérature / Photographie                                                            Catherine Ferrari

Le 11 mars 2019

Se sent comme le temps, le vent, la grêle. Pleure, sans même un soupir, les yeux fixes. Pense aux anges. Au temps qui passe et qui ne guérit rien. Manque, abandon, rejet. Broie du noir, puis du rose, puis du noir. Sauvage, animal. Fait des rêves inappropriés. Sexuel. Sauvage. Animal. Envie d'un tas de choses dont on ne connaît le nom. S'enivre fidèlement du crépuscule. Lit beaucoup, écrit peu. Pour quoi ? Pour qui ? Couche avec Bernanos en ce moment. Belle rencontre.